Quelles pâtes pour intestin irritable ?

Le syndrome de l’intestin irritable (SII), aussi appelé colon irritable, est une affection assez courante qui touche le gros intestin. Marqué par une palette de symptômes désagréables comme des ballonnements, des douleurs abdominales, ainsi que des troubles du transit (constipation ou diarrhée), le SII peut sérieusement perturber la vie quotidienne.

Pour ceux qui naviguent dans les eaux troubles du SII, l’alimentation joue un rôle clé. On dit souvent qu’il faut marcher sur des œufs avec son alimentation lorsqu’on souffre de ce syndrome.

Comprendre l’impact des pâtes sur l’intestin irritable

Les pâtes, aliment de base dans de nombreux régimes à travers le monde, peuvent être une épée à double tranchant pour ceux qui ont un intestin irritable. Généralement fabriquées à partir de blé, elles sont riches en glucides complexes et en gluten, ce qui peut exacerber les symptômes chez certaines personnes.

Pâtes au blé complet ou pâtes blanches ?

Il est couramment admis que les pâtes complètes sont plus saines en raison de leur teneur élevée en fibres. Cependant, pour une personne atteinte du SII, les fibres peuvent parfois être un loup dans la bergerie. Les fibres insolubles du blé complet peuvent en effet irriter davantage l’intestin, provoquant ballonnements et inconfort.

Les pâtes blanches, moins riches en fibres, pourraient être plus tolérables, mais elles peuvent aussi provoquer des pics de glycémie en raison de leur index glycémique élevé. C’est un peu choisir entre Charybde et Scylla.

Pâtes sans gluten : une alternative à considérer

Pour contourner les problèmes liés au gluten et aux fibres insolubles, les pâtes sans gluten se présentent comme une option viable. Elles sont souvent fabriquées à partir de riz, de maïs, ou d’autres grains sans gluten. Ces alternatives peuvent être plus douces pour l’intestin, en particulier pour ceux qui sont également sensibles au gluten.

Attention à la composition des pâtes sans gluten

Cependant, il est important de ne pas tomber de Charybde en Scylla. Certaines pâtes sans gluten peuvent contenir des additifs ou des ingrédients qui ne sont pas toujours idéaux pour un intestin sensible, comme des gommes ou des agents de conservation. Il est donc essentiel de lire attentivement les étiquettes.

Pâtes et FODMAPs : un critère décisif

Les FODMAPs sont des types de glucides qui peuvent être difficiles à digérer pour certaines personnes. Les pâtes de blé contiennent des fructanes, un type de FODMAP qui peut être problématique. Par conséquent, se tourner vers des pâtes pauvres en FODMAP peut être une bonne stratégie pour réduire les symptômes du SII.

Questions fréquentes

Quelles marques de pâtes sans gluten recommandez-vous ?

Il y a plusieurs marques réputées pour leur qualité et leur digestibilité, comme Barilla, Schär, ou encore Tinkyada, qui offrent des pâtes sans gluten bien tolérées par les personnes atteintes de SII.

Peut-on manger des pâtes al dente ?

Oui, manger des pâtes al dente est même recommandé. Le fait de les cuire moins longtemps peut aider à réduire la quantité de FODMAPs libérés, rendant les pâtes plus faciles à digérer.

Les pâtes de légumineuses sont-elles une bonne alternative ?

Absolument, les pâtes faites à partir de légumineuses comme les lentilles ou les pois chiches sont non seulement riches en protéines mais également en fibres solubles, ce qui peut aider à réguler la digestion tout en étant plus doux pour l’intestin.

Existe-t-il des recettes spéciales pour les personnes atteintes du SII ?

De nombreuses recettes adaptées au régime pauvre en FODMAP sont disponibles. Elles incorporent des ingrédients qui minimisent le risque d’irritation de l’intestin tout en restant savoureuses.


En somme, choisir les bonnes pâtes quand on a un intestin irritable n’est pas une mince affaire. Mais avec les bonnes informations et quelques ajustements, il est possible de se régaler sans souffrir. Pour plus de conseils, consultez des sources comme la Fondation Internationale pour les Troubles Gastro-intestinaux, qui offre des ressources précieuses pour ceux qui vivent avec le SII.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *